fbpx

Consommation locale : une consommation économique et écologique.

agir à son échelle

Dans cet article nous allons vous présenter ce qu’est la consommation locale et ses bénéfices, alors installer vous bien confortablement et c’est parti !

Pour commencer, pourquoi consommer local ?

Car oui, on entend beaucoup que privilégier le commerce local est une bonne chose mais on peut se demander pourquoi ? Déjà entendons-nous bien, par « consommer local » nous parlons d’une production effectuée dans un rayon relativement petit (la production doit au moins être placée dans la même région que le point de vente).

Une consommation locale est déjà bonne chose pour l’économie, elle permet une juste rémunération de ses producteurs, leurs permettant donc d’agrandir leurs productions et ainsi créer de l’emploi (donc autour de chez vous).

Ça permet aussi la sauvegarde d’un savoir-faire artisanal, malheureusement délaissé par les productions industrielles.

Et bien sûr, consommer local a d’énorme bienfait d’un point de vue écologique! Il faut savoir que pour la production de fruit et légume il y a 10% de pollution dû au transport, et 90% dû à la création d’engrais chimique ou à l’utilisation d’engin d’agriculture (tracteur, cultivateur…). La production locale, elle, ne nécessite que très peu de transport, polluant donc relativement peu. Quant au 90% de pollution autre on vous laisse regarder cette courte vidéo qui explique ce qu’est une AMAP, cette association qui promet une production sans pesticide et de saison.

Mais alors, où consommer local ?

Si consommer locale est une bonne chose, la question à se poser est, « mais où ?! » Eh bien, nous avons quelques outils à notre disposition.

Pour commencer nous avons ce site qui est un annuaire des AMAP de France, vous permettant même de chercher par région.
Ensuite il existe de nombreux supermarchés coopératifs en France, nous pouvons vous citer par exemple Super cafoutch, permettant de consommer des bons produits en sachant d’où ils viennent. Vous trouverez ici une carte de ces supermarchés coopératif de France.
Pour finir sur les outils a notre disposition, nous vous conseillons l’application myfoodstory qui vous permet, grâce a des QR code, de connaitre le trajet effectuer par les produits, vous permettant ainsi de choisir ceux avec le trajet le plus court (limitant donc les transport).

Il existe un mode de commercialisation appelé circuit court qui est basé sur le locavorisme, et qui en plus n’est pas utilisé que dans l’agroalimentaire mais dans toute sorte de commercialisation. Pour bien comprendre ce qu’est le “circuit court” jetez un coup d’oeil à cette vidéo qui explique ce qu’est le circuit court et ses bénéfices.

Le mieux reste quand même d’avoir sa propre production, car oui, quoi de plus local que d’avoir sa propre production de fruits et légumes ? pour se faire on vous propose déjà ce site, il vous permet de connaitre quelle fruit ou légume planter pour chaque saison.

Mais attention, aucune excuse n’est admise, même sans jardin il est possible de faire pousser des fruits et légumes chez soit (allez sur ce site pour en savoir plus).

Et voilà, vous savez tout sur la consommation locale! Pour finir voici quelques tutos faciles pour planter chez soi: voici 15 plantes a faire pousser facilement dans sa cuisine , ou si vous voulez commencer doucement, voici comment faire pousser des plantes aromatiques en pot.

Deviens ambassadeur de l’asso avec :